Cantucci

cantucci4

La première fois que j’ai mangé des cantucci, c’était dans une petite trattoria sur les hauteurs d’Aoste. J’en ai un souvenir très ému. Nous venions de faire un repas véritablement pantagruélique – d’ailleurs le restaurant se nommait le Gargantua. La personne qui m’accompagnait pour le déjeuner s’est amusée quand je lui ai dit que je ne n’avais plus de place pour le dessert. Nous avions déjà fait de nombreux repas ensemble et elle connaissait mon goût pour les desserts italiens régionaux et un peu rustiques. Je m’étais régalée quelques jours auparavant d’une torta di pane aromatisée aux agrumes. Elle a donc entrepris de commander pour moi des cantucci maison avec un verre de vino Santo.  Quelques biscuits et avec un petit verre ancien de liqueur sirupeuse sont arrivés sur la table. Mais quel délice !!! Depuis ce temps, j’entreprends de préparer de temps à autre des cantucci. Cela me permet d’avoir une douceur à présenter quand j’offre un café.

cantucci1

C’est un peu étrange de découvrir les cantucci dans la vallée d’Aoste. Ce sont des petits biscuits typiques de la Toscane. Ils sont mangés traditionnellement en fin de repas avec du vino santo, un vin liquoreux et très parfumé. On trempe le cantucci dans la liqueur pour le faire ramollir.

cantucci2

La particularité des cantucci réside dans le fait que c’est un biscuit en deux cuissons.  On prépare une pâte à base de farine, de sucre et de beurre dans laquelle on rajoute des amandes torréfiées. On fait un boudin de cette pâte qui est cuite au four durant une vingtaine de minutes. Puis le boudin encore chaud est coupé en petites tranches et séché de nouveau au four durant une dizaine de minutes. Cela permet au biscuit d’être cuit à cœur et d’être toasté. D’une simplicité enfantine à préparer, il se garde bien un mois dans une boîte en métal. Mais personnellement, il ne m’est jamais arrivé de les garder aussi longtemps dans mon placard.

cantucci3


15 minutes de préparation /  30 minutes de cuisson 

Ingrédients

  • 140 grammes de sucre semoule roux
  • 50 grammes de beurre
  • 2 gros œufs et un jaune
  • 125 grammes d’amandes
  • 1 grosse pincée de levure chimique
  • 250 grammes de farine (pour ma part moitié blé et moitié épeautre)
  • une pincée de sel

Sur une plaque, disposez les amandes. Faites les toaster au four à 180°C degrés durant une dizaine de minutes. Laissez refroidir.

Faites fondre le beurre à feu doux  et laissez refroidir.

Dans une jatte, battez les œufs et le sucre pour que le mélange blanchisse.

Versez le beurre refroidi et fouettez.

Dans un saladier, tamisez la farine avec la levure et ajoutez-la à la préparation. Mélangez rapidement et ajoutez les amandes.

Faites un boudin de pâte et enfournez dans un four préchauffé à 180° degrés durant 20 minutes.

Coupez le boudin encore tiède en tranches et faites cuire de nouveau pour 10 minutes.

Laissez refroidir avant de déguster.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>