Gressins au levain naturel

pâte gressin

J’évoquais il y a peu de temps mon amour pour les crackers mais je le définirais plus aujourd’hui comme un attrait naturel pour les choses à grignoter en début de repas ou dans les apéritifs dînatoires qui ressemblent plus, chez moi, à des aperitivi alla milanese. Si l’on veut être un vrai puriste, ce ne sont pas exactement des gressins. Ils en ont la forme, le goût et la consistance. Mais la recette est un peu particulière. En effet, elle permet d’utiliser les restes de levain. Ces merveilleux gressins sont élaborés avec la pâte mère encore active mais pas rafraîchie récemment. Quand je prévois de faire du pain, je rafraîchis mon levain quelques heures avant le pétrissage. Vaquant à mes occupations, oubliant les heures qui passent, j’arrive quelquefois trop tard. Mon levain n’est plus au sommet de sa forme. Je déteste quand cela m’arrive. Cela veut dire que je ne mangerai pas de bon pain le lendemain. Toutefois, j’ai de nombreuses astuces pour ne pas perdre mon levain. Cette recette en fait donc partie. Elle est très librement inspirée d’un joli livre italien sur le levain Pasta Madre de Rita Monastero.

paton gressin

J’aime particulièrement les grissini. Légers et croquants, ils sont originaires de la région de Turin, le Piémont. On les trouve sous différentes formes : tordus, longs ou très courts. On les grignote en attendant sagement ses antipasti et on continue de les engloutir une fois que son assiette de prosciutto di parma est sur la table.

gressins

Les gressins se parfument très aisément : romarin, olives concassées, origan, tomates séchées, fruits secs, graines de sésame ou de nigelle ou bien encore avec des anchois déssalés.  Dans cette recette, j’utilise de la farine de blé dur qui leur confère un craquant très agréable. Si vous souhaitez un résultat plus rustique, n’hésitez pas à utiliser une farine intégrale.

Et vous que faites-vous avec vos restes de levain ?

gressin


10 minutes de préparation / 1 à 2 heures de repos / 15 minutes de cuisson

Ingrédients

Pour la pâte

  • 200 grammes de levain naturel encore actif
  • 150 grammes de farine de blé dur
  • 50 grammes de farine T65
  • 80 grammes d’eau de source (à définir selon votre farine et la température ambiante)
  • 20 grammes d’huile d’olive
  • 8 grammes de sel

Mélangez tous les ingrédients. Pétrissez énergiquement durant une dizaine de minutes.

Vous devez obtenir une pâte très hydratée mais  quand même manipulable.

Faites reposer recouvert d’un torchon propre durant une à deux heures à température ambiante.

Formez un rectangle avec votre pâte. Coupez des lamelles et étirez-les come un grissino strirato.

Sur une plaque munie de papier sulfurisé, disposez les gressins bien espacés les uns des autres.

Enfournez dans un four préchauffé à 200° durant 15 minutes.

Partager

  1. On m’a dit aujourd’hui qu’ils étaient meilleurs que ceux du magazin. J’étais flattée ! Merci pour cette facile et délicieuse recette!

    • lesmainsalapate

      Vous pouvez la remplacer par de la farine de maïs ou polenta par exemple. Vous en trouverez à coup sûr en magasin bio ;-) et vous pourrez l’utilisez pour d’autres recettes du blog ;-).

      • Merci!!! En attendant, g pas pu résister j’en ai fait avec de la farine 110 et 65 sésame et origan, et ils sont encore chaud mais déjà entrain d’être dévorés! Délicieux, mes garçon adorent! La prochaine fournée sera avec de la farine de mais! Merci pour ce blog, tout donne envie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>