Tout sur les tomates séchées

les étapes pour de bonnes tomates séchées à l'huile d'olive

L’hiver commence à être long ! Je commence à avoir des envies de printemps et même d’été. À la maison, nous mangeons toujours de saison, je suis extrêmement attentive là dessus et en même temps cela ne s’avère pas très dur pour moi. Je fais mes courses sur le marché et j’y ai mes producteurs préférés. Mais il est vrai qu’à la fin janvier : les betteraves, les panais et autres courges…. je commence un peu à m’en lasser. Pour cela, j’ai mes tactiques. En effet, je sors du congélateur les surplus du potager de cet été. Cette année, ce sont les courgettes et les haricots verts qui ont été généreux. Mais les tomates me manquent aussi beaucoup ! Pour ces dernières, j’ai deux manières d’en déguster tout au long de l’hiver. La première sont les conserves de tomates que je prépare tous les ans. Je vous promets en septembre prochain, je vous ferai un billet sur la façon de les préparer. Et il y a aussi les tomates séchées.

Quand vous achetez des tomates séchées en bocal, il faut être vigilant. En général, c’est littéralement hors de prix. Et si vous y regardez de plus près, elles ne baignent pas dans une bonne huile d’olive mais dans une huile de tournesol quelconque. Quand je vais en Italie, j’achète toujours sur le marché en vrac des tomates et des piments séchés que je ramène précieusement à la maison. C’est là ou je les trempouille  dans une très bonne huile d’olive mais pas seulement… C’est de là que m’est venue l’idée de vous en parler…..

J’aime beaucoup en ce moment me préparer une salade composée de lentilles vertes, de roquette, de feta et de tomates séchées ! Et vous ? comment aimez-vous vos tomates séchées ?


10 minutes de préparation  / 2 semaines de macération

Ingrédients

 

  • une grosse poignée de tomates séchées (variété san marzano ou pachino)
  • 50 cl d’huile d’olive
  • un rameau de romarin
  • 1 gousse d’ail
  • quelques grains de poivre
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin

 

Dans un bol d’eau bouillante, versez le vinaigre et les tomates séchées. Après quelques minutes, égouttez-les.

Prenez un pot d’une contenance d’un 1/2 litre, épongez les tomates séchées à l’aide d’un papier absorbant, ajoutez  le romarin, la gousse d’ail, le poivre et l’huile d’olive et refermez.

Laissez le tout macérer durant 2 semaines.

Partager
  1. bonjour
    je découvre votre blog,
    êtes vous italienne ?
    avez vous publié la recette de conserves de tomates svp ?

    • lesmainsalapate

      Non, je ne suis pas italienne mais j’aime beaucoup l’Italie. Je vous invite à lire la page à propos qui vont dira beaucoup de choses sur moi.
      Je n’ai pas encore publié de recette de conserve de tomates. C’est dans mes projets mais j’attends la saison ;-)
      Merci et à bientôt

  2. ok, je n’avais pas pensé à aller vous découvrir avec cette rubrique ;-) je me suis abonnée à votre blog pour recevoir votre futur billet sur les conserves de tomates :-) et je vais tenter votre pain au levain <3 Merci pour vos partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>