Des choux de Bruxelles !

choux de Bruxelles

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il y a toujours des aliments que l’on mange peu, voire jamais. La cause étant souvent que votre maman ne vous les préparait jamais ! Mais pourquoi donc ! En fait ! elle n’aimait pas ceci ou cela. Ma mère déteste les choux de Bruxelles et c’est peu dire d’utiliser le verbe « détester ». C’est une véritable aversion, rien que le mot déclenche chez elle des « heurk » et des « beurk » ! Nous n’en mangions donc jamais à la maison, seule quelquefois ma grand-mère paternelle nous les préparait durant les vacances d’hiver.

Aujourd’hui libre d’acheter ce qui me chante sur les étals du maraicher, j’aime choisir des légumes de saison. J’avoue même que c’est mon péché mignon. Cela me plaît bien plus que d’aller faire une virée shopping. Malgré les températures printanières de ces derniers temps, je trouve chez mon petit producteur les premiers légumes d’hiver : kale, bottes de navets et choux de Bruxelles. Ces derniers sont tout petits et tout tendres. Ils n’ont pas encore les feuilles ourlées de rouge signe de gel. C’est à ce moment précis qu’ils sont, pour moi, les meilleurs : tendres, pratiquement sucrés. Le chou de Bruxelles est vraiment un légume extraordinaire car il résiste très bien au gel. Les potagers se dégarnissent tout au long de l’hiver alors qu’il y a des nombreuses choses à planter pour se régaler. Il y a d’ailleurs un livre très intéressant sur le sujet de Charles Dowding que je vous recommande vivement.

Pour bien réussir ses choux de Bruxelles, il faut les blanchir. Cela leur permet de garder leur belle couleur verte et de les rendre digestes. Faites bouillir alors une grande casserole d’eau et mettez-y une pincée de bicarbonate de soude et une grosse pincée de sel. Plongez les choux de Bruxelles durant une à deux minutes suivant la grosseur du légume. Égouttez-les et plongez-les dans de l’eau glacée (eau froide avec des glaçons). Si vous n’avez pas de glaçons, vous pouvez aussi les mettre dans un saladier dans votre évier sous le jet d’eau froide jusqu’au moment où vos petits choux sont complètement refroidis. Cette opération est valable pour beaucoup de légumes, même tous les légumes. C’est ce que l’on nomme blanchir !

choux de Bruxelles aux amandes

Cette recette, je la fais souvent le soir. Elle accompagne une tranche de jambon de Parme ou des œufs pochés. Elle est  simple, rapide et demande très peu d’ingrédients. Elle est parfaite pour les soirs d’hiver où vous n’avez pas envie de manger une soupe.


5 minutes de préparation  / 15 minutes de cuisson

Ingrédients

  • 500 grammes de choux de Bruxelles
  • une grosse poignée d’amandes
  • une poignée de chapelure
  • huile d’olive et beurre
  • sel, poivre et bicarbonate de soude

 

Épluchez les choux de Bruxelles. Coupez la base du chou et retirez les premières feuilles. Coupez-les en deux s’ils sont trop gros

Faites les blanchir comme expliqué comme ci-dessus.

Séchez-les bien avec du papier absorbant.

Faites griller les amandes sur une plaque du four durant 5 minutes à 180°C. Les amandes doivent sentir bon et prendre un peu couleur.

Dans une sauteuse, faites chauffer un peu d’huile d’olive. Mettez les choux de Bruxelles avec une pincée de sel à revenir sur un feu assez vif en remuant durant quelques minutes. Baissez le feu, versez les amandes et laissez cuire une dizaine de minutes à couvert. Avant de servir, remettez à feu vif avec une bonne noix de beurre et  versez une bonne poignée de chapelure. Poivrez et rectifiez le sel au besoin.

Partager

  1. Tu es courageuse de défendre ce mal-aimé… Moi les choux-fleurs j’essaierais de les utiliser pour rehausser l’amer d’une bière, directement dans le bassin. Sinon, dans l’assiette, faut beaucoup de beurre salé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>