Comment préparer un bouillon express ?

Tout pour un excellent bouillon !

 

En commençant à écrire sur une soupe que je prépare très souvent pour le soir, je me suis aperçue qu’il était plus logique que je vous parle tout d’abord du bouillon. Je crois que je pourrais facilement écrire un livre sur ce sujet, tant celui-ci est vaste et complexe. Le bouillon est pour moi un élément central de la cuisine française avec les potages, italiennes avec les risotti et asiatiques avec toutes les soupes parfumées. Il est présent partout et dans l’esprit de tous, pour la plupart d’entre-nous le bouillon est rattaché à un souvenir, à des moments de convivialité. Quand j’étais enfant, le repas du dimanche soir était très particulier à la maison. Soit nous avions mangé comme Pantagruel chez ma grand-mère, soit ma mère nous avait cuisiné un excellent repas dominical. Nous étions repus et souvent fatigués par une longue marche en forêt. Pour le dîner du dimanche soir, elle ramenait sur la table une grande casserole remplie de bouillon. Nous mangions sagement et en silence mon père et moi ce bouillon chaud et réconfortant. Ma mère utilisait les restes du repas de midi, comme la carcasse du poulet, pour préparer le bouillon ou tout simplement les restes du bouillon du pot-au-feu ou de la langue. Toutes les saveurs d’un bon repas se ravivaient dans ce bouillon parfumé avec un peu de noix de muscade que nous râpions consciencieusement au dessus de notre bol.

Pour préparer un excellent bouillon, il faut du temps. Il faut le cuire des heures et des heures. Bon ! vous allez me dire : « j’ai pas le temps » ! je sais comme tout le monde ou presque. Il y a quelques astuces pour faire un bouillon minute qui soit goûteux. Oubliez je vous supplie les bouillons cube et les sachets à infuser. Les bouillons cube contiennent très souvent du glutamate qui est très nocif pour la santé. Par ailleurs, les sachets à infuser, que l’on voit maintenant dans toutes les épiceries fines et supermarchés haute de gamme,  sont pour moi à déconseiller. Je trouve qu’ils ont une odeur très désagréable et que le goût n’y est pas. Je préfère largement préparer un petit bouillon minute.

Pour avoir tout sous la main lorsque je souhaite faire un bouillon express, je m’arrange toujours pour avoir une boîte dans le congélateur où je mets des parures de légumes. J’épluche des petits pois et hop, je mets quelques épluchures que j’ai au préalable lavées et séchées dans la boîte, pareil pour le fenouil, le vert des bottes d’oignons frais ou le vert du poireau, les parures de gingembre…. et que sais-je encore d’autres. Quand je veux faire mon bouillon, même s’il n’y a pas grand choses dans mon frigo, je trouve toujours de quoi l’agrémenter et le parfumer. C’est toujours agréable d’avoir un petit arrière goût de petits pois ou de fenouil dans son bouillon. J’ai une autre boîte dans mon réfrigérateur spécial bouillon. C’est la boîte numéro 2. J’y mets des croûtes de parmesan, des petits bouts de talons de jambon, de viandes séchées,… En parallèle, j’ai toujours dans mon frigo une ou deux carottes, des oignons,…

Et voilà de quoi faire un superbe bouillon !


5 minutes de préparation / 20 minutes de cuisson

Ingrédients

  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 vert de poireau
  • 4 queues de persil
  • 1 feuille de laurier
  • 1 clou de girofle
  • 2 gousses de cardamome

⊗ Vous pouvez mettre ce que vous avez sous la main, c’est le principe du bouillon minute.

⊗ Vous pouvez rajouter un petit talon de jambon ou des croutes de parmesan pour donner un peu de gras au bouillon.

 

Coupez tous les légumes en tous petits morceaux. Mettez l’ensemble dans une casserole avec 2 litres d’eau. Salez à  peine et faites bouillir. Au premier bouillon baissez le feu.

Ecumez, donc retirez les impuretés qui pourrez apparaître à la surface à l’aide d’une écumoire. Puis filtrez le bouillon à l’aide d’une passoire ou d’un chinois.

 

Vous pouvez l’utiliser aussitôt.

 

S’il vous en reste vous pouvez conserver votre bouillon au réfrigérateur durant 3 jours ou bien le congeler.

Partager
  1. Voici une lecture bien revigorante (au milieu de ma looongue semaine et alors que j’ai si froid aux pieds, rien que le concept du bouillon me réconforte : merci).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>