Comment cuire des bulots ?

côte normande

Je suis véritablement née entre terre et mer. Mes grands-parents paternels habitaient aux confins du pays de Caux avec un immense potager. Quant à mes grands-parents maternels, ils étaient entièrement tournés sur la mer. Mon grand-père aimait follement la mer ! et surtout la pêche à pieds. Les journées, du début du printemps jusqu’à l’entrée dans l’hiver, étaient rythmées par les heures des marées. Rien ne le remplissait plus de joie que de porter son ciré jaune, de prendre son pousseux et de se diriger vers la mer. Il rentrait la plupart du temps avec son panier plein de bouquets, de tourteaux, de soles et quelques fois de jolis petits homards. Ma grand-mère cuisinait alors la pêche du jour et la redistribuait dans le village, à la famille et aux amis. À cette époque, il existait une véritable économie parallèle, un système de troc que l’on ne nommait pas ! Enfant, j’étais toujours surprise quand nous rentrions de ballade et que nous trouvions à notre porte : salades, poireaux, haricots verts ou pommes de terre. Qui nous tombaient presque du ciel !

Toute mon enfance, j’ai regardé attentivement ma grand-mère cuire et accommoder les fruits de mer et m’en suis régalé. Il ne me viendrait pas à l’idée d’acheter des crustacées déjà cuits. Pour moi, le crustacée doit être d’une très grande fraîcheur. Aucune odeur et il doit être vivant ! c’est-à-dire qu’il bouge !!! Oubliez sur les étals des poissonniers les fruits de mer cuits ; vous ne savez pas depuis combien de temps ils sont là ! Vous ne le regretterez pas, je vous le garantis !

bulots

Bien choisir ses bulots ? Bien les cuire !

Bon ! venons-en aux bulots ! Ce petit gastéropode est très commun sur les plateaux de fruits de mer. Achetez le bien en forme, il doit bouger, une partie de son corps doit sortir de sa coquille ! Il est baveux et mouvant ! Bon c’est vrai que ce n’est pas super appétissant comment cela ; mais cuisiné….. Les bulots de petites tailles sont réputés plus fins au goût. Essayez de demander à votre poissonnier qu’il les trie un peu pour avoir les plus petits ; s’il n’y a pas trop de queue derrière vous, bien entendu !

Quand vous arrivez chez vous, rincez à l’eau courante et bien fraîche vos bulots. Mettez-les à tremper dans une eau froide et bien salée durant au moins une demi-heure. Les bulots vont rendre le sable qu’ils ont dans leur coquille et toutes leurs impuretés. Puis faites un court-bouillon bien corsé. Je mets habituellement une cuillère à café de  graines de coriandre, une cuillère à café de  graines de fenouil, une branche de thym, une feuille de laurier, un oignon, 10 cl de saké de cuisine (on peut le remplacer par du vin blanc sec) et une cuillère à soupe bombée de sel. Votre court-bouillon doit être bien salé (comme s’il cuisait dans l’eau de mer) autrement vos bulots seront fades. Mettez vos bulots dégorgés dans le court-bouillon et laissez cuire à petits bouillons durant 20 à 25 minutes suivant la grosseur. Laissez les bulots refroidir dans l’eau de cuisson. Ne les laissez pas cuire trop longtemps, ils deviennent caoutchouteux !

Ils se conserveront durant 48 heures au réfrigérateur.

petite tartine de bulots

Une tartine aux bulots


5 minutes de préparation 

Ingrédients

  • 20 petits bulots
  • 4 tranches de pain au levain
  • 1 branche de céleri
  • 1 petite échalote
  • 1 grosse cuillère de mayonnaise maison
  • 1 cuillère à café de moutarde ou une grosse pincée de wasabi en poudre
  • du persil
  • sel et poivre

 

 

Faites toaster votre pain.

 

Coupez en petits morceaux le céleri et les petits bulots (retirez le boyaux, l’appendice qui coure le long du corps du bulot).

Ciselez l’échalote et le persil.

Mélangez le tout (céleri, bulots, persil, échalote et mayonnaise) dans un petit saladier. Assaisonnez.

 

Dressez sur des tartines.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>