Comme un minestrone !

légumes

 

Comme je vous l’écrivais dans mon précédent billet, j’aime bien réaliser, pour cette recette, un  petit bouillon express afin de renforcer le goût des légumes. Ce minestrone, je le fais très très souvent à la maison. Il est parfait pour finir des légumes qui traînent dans le fond du frigo. Et hop ! très rapidement, je me débarrasse d’un tout petit choux-fleur, d’une poignée de haricots verts ou des dernières courgettes. Dans le minestrone, les ingrédients changent au rythme des saisons, vous pouvez tout mettre dedans ou presque. L’essentiel est d’être précautionneux au temps de cuisson car ce qui est important pour réussir cette recette, c’est de bien respecter les cuissons des légumes. En effet, les haricots verts, carottes et autres légumes ne sont pas mixés à la fin. On doit, par conséquent, retrouver toutes les textures et toutes les saveurs à chaque bouchée. Mettez les légumes longs à cuire en premier puis les plus petits et les plus fragiles au dernier moment. Ah encore une autre astuce pour bien réussir ce minestrone, essayez autant que possible de couper les légumes de la même taille, comme cela ils cuiront de manière homogène.

Un autre ingrédient qui a son importance dans ce minestrone, c’est l’orge perlé. Pour donner un peu de consistance à cette soupe pensez à l’orge ! C’est une céréale riche en nutriments et en vitamines mais attention elle n’est pas dépourvue de gluten. On la trouve beaucoup dans la cuisine du bassin méditerranéen aussi bien dans des soupes, des ragoûts ou même des desserts. Je me rappelle d’un voyage en Italie où l’on m’a servi pour le petit-déjeuner un « café » qui n’en n’était pas un. C’était une boisson à base d’orge grillé puis infusé dans l’eau. La couleur fait vraiment penser au café mais la supercherie en reste là ! L’orge perlé est d’ailleurs beaucoup utilisé pour les soupes dans le Frioul et le Haut-Adige. On le trouve maintenant très facilement dans les magasins d’alimentation à côté des autres céréales. Je vous conseille pour une cuisson plus rapide de le mettre à tremper dans un grand volume d’eau avant de le cuire. Mais rien de ne vous empêche de le remplacer par du blé, du riz ou bien même des pâtes.

minestrone

 


15 minutes de préparation / 30 minutes de cuisson

Ingrédients

  • 1,5 litre de bouillon de légumes ou de poule
  • 1 branche de céleri
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 1 branche de thym
  • 250 grammes d’orge perlé
  • 1 poignée d’haricots verts
  • 1 petit choux-fleur
  • quelques sommités de basilic
  • 1 petit pot de pesto genovese (au basilic)
  • huile d’olive
  • sel, poivre

 

Dans une grande casserole, faites revenir l’oignon émincé dans de l’huile d’olive. Ajoutez  le céleri en branche coupé en petits morceaux ainsi que les carottes  coupées en rondelle. Attendez quelques minutes en remuant que l’oignon deviennent nacré. N’oubliez pas d’assaisonner.

Ajoutez alors l’orge perlé que vous aurez mis à tremper au préalable (durant quelques heures), mettez-y également une branche de thym. Versez le bouillon, puis après une ébullition, laissez cuire à feu doux durant une vingtaine de minutes.

Coupez en petits morceaux le choux-fleur et les haricots verts. Au bout des 20 minutes, regardez s’il n’y a pas besoin de rajouter un peu de bouillon ou d’eau.  Vérifiez l’assaisonnement.

Mettez les derniers légumes à cuire et laissez mijoter durant 10 minutes.

Servez chaud dans des assiettes creuses avec des sommités de basilic, un filet d’huile d’olive et un peu de pesto genovese.

Je vous recommande de manger avec ce minestrone une bonne tourte de seigle.

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>